Get Adobe Flash player


Voilà terminé le second jour de l’Assemblée Générale. L’ambiance est excellente et beaucoup de confrères ont été heureux de se retrouver après des années passées loin les uns des autres. D’autres se rencontrant pour la première fois, font connaissance.

La préparation minutieuse de l’événement de la part des membres du Généralat et de la part de tout le personnel, les Sœurs indiennes en premier lieu, saute aux yeux.

15 entités SMA pour 17 pays différents
Les membres de l’Assemblée représente les 15 entités SMA et sont originaires de 17 pays différents. Il y a, dans la composition même des délégations, des signes évidents des changements qui se passent dans la SMA : le représentant du Canada est d’origine sri-lankaise, les deux délégation françaises comptent chacune un membre d’origine d’Afrique. Les plus de 70 ans sont rares, le nombre de participants pour qui c’est la première Assemblée est important… Les deux animateurs sont deux Africains : un confrère nigérian (Basile Soyoye) et une religieuse congolaise (Sœur de la Congrégation de St Paul) qui travaille en Côte-d’Ivoire.

Utilisation minimum de papier
Un autre signe des temps est l’utilisation minimum du papier et l’utilisation maximum en séances plénières, d’un grand écran, sur lequel sont projetés tous les documents des sujets que l’on est en train de traiter. En séance plénière chacun peut accéder directement à ces à ces documents sur son propre ordinateur. Tous les documents sont rassemblés sur un serveur créé spécialement pour l’Assemblée.


Premier jour dominé par la prière
Le premier jour, après le mot d’ouverture du Supérieur Général et la présentation des animateurs, a été dominé par la prière, tout le reste de la matinée et la première partie de l’après-midi. La prière, le matin, a été dirigée, dans la salle où se tiennent les sessions plénières par les deux animateurs. Là aussi, l’écran a été utilisé. Le temps de prière fut intense et centré sur l’appel à l’Esprit Saint pour que nous arrivions à une vraie communion et à une réelle communication dans toutes nos rencontres ce qui se reflétera dans les décisions prises. L’après-midi a commencé aussi par une prière composée par un laïc canadien, ami de la SMA, prière fondée sur une vidéo, très belle, qui nous invitait, et par ses images et par ses commentaires,  à nous centrer constamment sur le mystère même de Dieu Trinité. Puis a commencé la présentation de chaque entité et de ses délégués par le Supérieur de l’entité. À midi, l’Eucharistie, présidée par le Cardinal Filoni, Préfet de la congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, nous a rassemblés à la chapelle.

Deuxième jour, rapports financiers
Le deuxième jour, le matin a été occupé par les rapports financiers présentés par l’Économe général et une laïque qui collabore avec lui, suivis par la suite de la présentation de chaque entité SMA. L’après-midi, la méthodologie de l’Assemblée a été proposée en détail, ainsi que les procédures, les règles et le calendrier. Le tout a été l’objet de vote.

Réflexion centrée sur la Mission
Ce qui ressort de ces deux journées, c’est la volonté souvent exprimée et approuvée de mettre la réflexion sur la mission et sur la mission SMA comme le thème central de cette Assemblée. D’autres sujets ne peuvent ni ne doivent être évités, mais tout le monde souhaite que le regard sur ces sujets soit conditionné avant tout par notre regard sur notre mission. Cela se manifeste dans la méthodologie et sur le calendrier lui-même, le temps imparti au premier sujet, la mission, étant beaucoup plus important que celui réservé aux autres (Style de vie, Spiritualité, Formation, Administration et Finances).

Nous sommes ici en votre nom
Le troisième jour nous démarrerons la première étape : la réflexion sur la mission sma. Priez bien pour nous pour que nous soyons à l’écoute les uns des autres et de l’Esprit de Dieu qui passe par chacun. En tout cas, nous avons bien conscience d’être ici en votre nom.

Fraternellement

Daniel Cardot, sma délégué à l’Assemblée Générale 2013