Get Adobe Flash player
Je me permet de commencer ce message en confirmant la grande nouvelle que vous savez certainement déjà : le nouveau Supérieur Général est le Père Fachtna O'Driscoll, le désormais ex- Provincial d'Irlande. L'élection s'est faite dans une ambiance très priante et très fraternelle. On a senti une grande joie générale. Il n'y a eu aucun problème et ce fut très rapide. Que le Seigneur soutienne Fachtna de son Esprit.
 
Après l’élection, chaque membre de l'Assemblée a écrit trois noms pour donner des indications au Supérieur Général pour nous proposer des noms pour l'élection de ses Conseillers, qui aura lieu la semaine prochaine.

Nous avons passé une semaine encore riche en échanges.
Mercredi 17 avril, nous avons passé la soirée avec la Communauté San Egidio, une Communauté de laïcs très investie en Afrique, dans 30 pays. On nous a présenté ce que la Communauté fait en Afrique, uniquement avec des gens des pays mêmes : leur travail pour la réconciliation et la paix dans certains pays en guerre : c'est eux qui sont à l'origine de la paix retrouvée au Mozambique par exemple; leurs activités pour lutter contre le SIDA, des activités variées auprès des femmes et des enfants. Nous nous sommes sentis très proches d'eux dans notre vocation, nous leur avons aussi présenté nos priorités auprès des plus pauvres. Puis on nous passé une video sur leurs activités au Burkina Faso : travail d'obtention de documents d'identité pour des millions de personnes jamais enregistrées officiellement et donc qui n'existent pas aux yeux de l'Etat, avec tout ce que cela suppose au niveau des écoles, des soins médicaux, de l'intégration de tous dans la vie sociale et politique : ce sont surtout les femmes et les enfants qui sont concernés. Nous espérons que la SMA trouvera des lieux et de moyens pour coopérer avec cette Communauté et faire appel à elle dans les pays où nous sommes.

Nous avons dans la semaine voté le texte final sur "la Mission", défi, priorités et plan. On pourra toujours trouver des imperfections de forme ou de fonds à ce texte, en tout cas il nous donne des indications claires sur la priorité à donner à la première évangélisation et à la priorité aux plus démunis. Nous sentons combien l'ensemble de la Société désirait que cela soit exprimé clairement

Puis, hier, vendredi, nous avons commencé à réfléchir par groupe sur le thème qui est confié à chaque groupe : je suis dans le groupe "administration": ce n'est pas celui que j'aurais choisi, mais il faut savoir s'adapter à ce qui est demandé. On sent combien ce ne sera pas facile à arriver à des conclusions claires sur deux points principaux : l'évolution concrète des Provinces/Districts d'Europe et d'Amérique face au vieillissement de leurs membres et face parfois aux problèmes financiers; et trouver une organisation plus réaliste de nos structures en Afrique : ce qui est en cause entre autres choses c'est les liens entre Régions et Districts en Formation d' Afrique; un troisième point attire l'attention : la nécessité, devant l'internationalisation des équipes SMA en Afrique, d'une meilleur coordination de ces nominations, d'où la question du rôle que doivent jouer et le Supérieur Général et son Conseil, et des responsables de chaque entité dans ces nominations et dans la définition des projets missionnaires en Afrique mais aussi en Europe et en Amérique.

Voilà quelques notes; je ne peux pas parler du travail dans les autres groupes car nous n'avons pas encore partagé entre les quatre groupes

Daniell Cardot, sma délégué