Get Adobe Flash player

À l'occasion du 200ème anniversaire de la naissance de Mgr de Marion Brésillac, fondateur des Missions Africaines se sont retrouvés le week-end du 20 et 21 septembre à Chaponost, les familiers de la SMA. Cette rencontre a permis aux amis de la SMA de partager sur les liens qui les unissent à notre congrégation.

Au cours de ce week-end, le Père Antony Porcellato, vicaire général de la SMA à Rome a donné une conférence : "La SMA dans le monde aujourd'hui, son évolution en France, la place des laïcs". Lire cette conférence : La SMA dans le monde et la place des laïcs

Voici le message de remerciement de François du Penhoat, conseiller provincial, aux participants : "

Tous, vous avez collaboré avec la SMA depuis longtemps dans des secteurs bien divers mais avec une grande abnégation, pour le service de la Mission en AFrique. Je crois que ça valait le coup de vous dire merci et en même temps de commémorer un anniversaire qui nous est commun à tous: l’anniversaire de la naissance de notre fondateur, à une date-clé: 200 ans.
Je crois que c’est  aussi une pierre d’angle pour la fondation de cette “famille sma” que l’assemblée provinciale 2013 appelait de ses vœux, englobant pères, sœurs et laïcs. On a pensé à faire une “Université” d’été, ce peut être une nouvelle étape sur ce chemin que nous entreprenons ensemble, ce n’est sûrement pas la seule. Nous sommes à un nouveau tournant de la Mission, heureux tournant d’un côté puisqu’il signifie que beaucoup d’Eglises que nos Pères ont fondées deviennent petit  à petit autonomes mais je peux témoigner qu’un grand travail missionnaire reste à faire en Afrique. D’aucuns me diront que la Mission est à réaliser ici aussi et ils n’ont pas tort.
C’est tout un défi à vivre, mais plein d’espérance! Partout, tant dans notre société que bien souvent dans notre Eglise, nous nous trouvons avec des gens découragés, pessimistes et pour tout dire apeurés. Ce mouvement en faveur de la Mission doit apporter optimisme et espérance pour que nous soyons vraiment une cellule d’Eglise vivante. Certains d’entre vous sont avancés en années, mais n’est pas en gardant cet optimisme et l’espérance qu’on va rester plus jeune sans trop s’encroûter, ouvert à l’avenir et aux autres. Une chose m’a toujours frappé dans l’Evangile: Jésus n’enferme jamais les gens dans leur passé mais les fait regarder en avant…"
 
Diaporama sur la rencontre-pèlerinage des familiers de la SMA