Get Adobe Flash player

« Voici l’Agneau de Dieu » Jean 1, 29
« Où demeures-tu ? Venez et voyez » Jean 1, 39

La communauté s’efforce de chercher le Christ, de vivre le « Venez et Voyez »

Ecriture :

1 Samuel 3, 1 à 10                           Vocation de Samuel
Jean 1, 35 à 51                                Les premiers disciples de Jésus

L’appel de Jésus se transmet de proche en proche. La rapidité des réponses peut surprendre. Ces gens font confiance et suivent Jésus. Peut-on faire crédit sans avoir de garantie ? Jésus propose un contrat de confiance : « Venez et Voyez ». Celui qui lit cet évangile reçoit le même appel.
Pour les premiers disciples, considérer la personne de Jésus sous son seul aspect humain ne permet pas encore de le reconnaître. La foi ouvre à une autre connaissance à propos de Jésus.
Comme Nathanaël, qui dépasse ses objections premières, le croyant discerne en Jésus les signes par lesquels Dieu se révèle dans l’histoire humaine. Il découvre dans l’admiration que la personne de Jésus renvoie à un autre.

Jean 15, 9 à 17                                  C’est moi qui vous ai choisis.

Prières du Temps Présent :

Page 508                                             Ouvrez vos cœurs au souffle de Dieu
Page 713                                             Le Seigneur passe… Ouvriras-tu ?
Page 1380                                           Où donc est ta demeure ?
Chant                                                  N’aie pas peur, laisse-toi regarder par le Christ.

En communauté quotidiennement devenir disciples !

↗ « Nous avons trouvé le Messie »
Depuis l’Appel accueilli chacun essaie de vivre avec le Christ, d’entretenir avec son Père et notre Père une relation filiale sous la conduite de l’Esprit Saint : nous avons trouvé à notre tour.

  • Personnellement : Que puis-je me dire à moi-même de ma rencontre avec le Christ ? Est-elle un attachement indéfectible, joyeux et intériorisé ?
  • Notre communauté favorise-t-elle le partage de ce que chacun découvre actuellement sur le Christ : articles, livres, réunions avec des laïcs, bénévolat ?

↗ Devenir quotidiennement disciple, n’est-ce pas vivre progressivement l’écoute affinée de la Parole de Dieu, et accepter de recevoir du Christ ma propre vérité ?

  • Personnellement : Quel temps est-il régulièrement consacré à la lecture méditative de l’Evangile, suivant mes possibilités ?
  •  Notre vie communautaire : cherchons-nous à avoir de temps à autre des partages d’Evangile pour grandir ensemble dans le « Venez et Voyez » et dans le « Demeurez » ?

↗ Devenir disciple : c’est dans ma vie ordinaire expérimenter la liberté qui naît de mon adhésion d’amour à la Personne du Christ, qui me propose de Le suivre, sans s’imposer.

  • Personnellement suis-je disposé à prendre de la distance par rapport aux choses secondaires pour grandir en liberté intérieure et « demeurer » en Lui ?
  • Notre vie communautaire : sommes-nous attentifs à la liberté  et à l’épanouissement de chacun dans le cadre de la vie ensemble ? Savons-nous encourager les autres et accepter les différences de tempérament, de manière d’être ?

↗ Devenir disciple, n’est-ce pas  dans les moments de peur, d’inquiétude, nous laisser conduire par le Christ, faire confiance à l’amour du Père et invoquer l’Esprit Saint ?

  • Personnellement ne pas hésiter à faire appel à l’Esprit Saint et à une aide appropriée dans les passages difficiles pour lui demander la grâce de l’abandon confiant.
  • Notre vie communautaire : dans nos prières communes, pensons-nous à prendre régulièrement des chants adressés à l’Esprit Saint ?

↗ Devenir disciple, c’est se laisser envoyer en authentique disciple, ni pour une conquête, ni pour la transmission d’une idéologie meilleure qu’une autre. C’est être appelant !
En laissant le Christ transfigurer notre vie de jour en jour, nous pouvons éveiller en autrui, par notre attention et par notre sympathie, le désir d’être à son tour disciple.

  • Personnellement et ensemble, devenir disciple n’est-ce pas rencontrer l’autre dans une humble et heureuse fraternité de disciples, le rejoindre avec bienveillance, en évitant tout jugment ?

Connaissez-vous le 5ème évangile ?

C’est l’évangile écrit par les chrétiens qui vivent, célèbrent et annoncent la Bonne Nouvelle depuis des siècles.
L’Evangile se renouvelle sans cesse en des versions inédites d’un texte unique.

Quel est donc le 5ème évangile écrit par ma propre vie ?

« Venez à ma suite ! »

C’est de l’ordre de l’expérience, de l’aventure, de l’amour.
Le Royaume de Dieu demande tout. Et donne tout !

Toute situation humaine peut-être espace de Dieu et de l’Evangile du Christ et sollicitation de l’Esprit Saint.

Tout ce qui arrive dans la vie d’une personne (événements heureux ou maladie, handicaps) est parfois susceptible de l’ouvrir davantage à l’Amour du Seigneur.

N’importe quel événement peut être tabernacle de sa Présence… à condition de respecter le recul nécessaire pour comprendre son expérience et en faire une relecture.